fbpx

Vigne rouge

Les informations contenues dans ce document sont uniquement à des fins éducatives et ne doivent pas être interprétées comme un avis médical. Ce document n’est pas destiné à diagnostiquer, ou en aucun cas remplacer un suivi médical qualifié. Ce produit peut ne pas vous convenir. Toujours lire l’étiquette avant d’utiliser un produit et suivre le mode d’emploi. Les propriétés médicinales décrites sont attribuables à la plante elle-même et sont tirées de la littérature scientifique existante, disponible sur une variété de platesformes scientifiques. Sauf indication contraire, les études discutées n’ont pas été effectuées sur notre formule particulière, et sont citées à titre purement informatif, avec références à l’appui.

L’extrait de vigne rouge provient des vignes de Vitis vinifera et est un extrait phytothérapeutique très populaire, utilisé régulièrement aussi bien en médecine alternative que conventionnelle.

La vigne rouge est originaire de l’Asie occidentale où sa culture aurait commencé, puis s’est répandue à l’ouest, vers l’Europe, pour finalement se frayer un chemin à travers le monde. La connaissance des valeurs médicinales de la vigne rouge remonte aux anciens Romains, qui ont fait un usage intensif de celle-ci dans toute une panoplie d’applications thérapeutiques pour une variétés de conditions.

La vigne rouge contient une grande variété de composés polyphénoliques puissants tels que le resvératrol, les OPC (oligo proanthocyanidines) et les flavonoïdes tels que la quercétine, et il a été démontré que ces substances atténuent les symptômes des varices et de l’insuffisance veineuse3,9. Aujourd’hui d’ailleurs, la vigne rouge est monographiée dans la pharmacopée française à des fins médicinales bien précises4. Elle est principalement indiquée pour aider à soulager les symptômes associés à une insuffisance chronique veineuse mineure : jambes enflées, varices, sensation de lourdeur, de douleur, de fatigue, de démangeaison, et de tension dans les jambes, et crampes de mollets.

En Europe, la communauté scientifique a effectué de nombreuses recherches sur la vigne rouge afin de confirmer ses divers bienfaits thérapeutiques. En effet, de nombreuses propriétés thérapeutiques de l’extrait de vigne rouge ont été confirmées, notamment dans le domaine de l’insuffisance veineuse chronique (IVC)1,4. Ainsi, aujourd’hui, l’extrait de vigne rouge est l’un des traitements les plus couramment utilisés pour l’IVC en France et au Royaume-Uni. Il s’agit d’un médicament en vente libre homologué dans de nombreux pays européens. Il existe également une variété d’extraits de vigne rouge disponibles sur le marché nord-américain.

Un des attributs particulièrement intéressants de l’extrait de vigne rouge de marque Léo Désilets est que celui-ci offre une formule ultra concentrée. C’est à dire que la formule est 50% plus concentrée que l’extrait de vigne rouge régulier, ce qui signifie bien sûr que vous obtenez plus de produit pour votre argent, mais de façon nettement plus importante, vous avez moins de pilules à prendre pour obtenir des résultats thérapeutiques. Cela se traduit bien sûr par une meilleure observance de la part du patient.


Un des attributs particulièrement intéressants de l’extrait de vigne rouge de marque Léo Désilets est que celui-ci offre une formule ultra concentrée.

Produits concomitants:

Produits concomitants : L’extrait de vigne rouge peut être combiné avec plusieurs autres plantes et suppléments qui favorisent une circulation saine. Les plantes suivantes soutiennent toutes le coeur et le système circulatoire : l’ail, les baies d’aubépine, l’actée à grappes noires, le fragon, le cayenne, le ginkgo biloba, l’hydraste et la racine de réglisse. Parlez à votre professionnel de la santé afin de discuter de l’approche qui vous convient le mieux.

Propriétés médicinales

• Anti-inflammatoire
• Antioedémateux

 

Acheter Vigne rouge

 

1. Oligomeric Proanthocyanidins Monograph: http://www.comemigliorare.com/doc/Proantociandine%20oligomeriche.PDF
2. European Medicines Agency. Final assessment report on Vitis vinifera L., folium. 15 July 2010
3. Henriet JP. Exemplary study for a phlebotropic substance, the EIVE Study. Fairfield, Conn: Primary Source; not dated. Natural Standard (Ed). Foods, Herbs and Supplements – Grape Seed (Vitis vinifera, Vitis coignetiae), Nature Medicine Quality Standard.
4. http://www.askic.co.jp/business/raw/list/wp-content/uploads/2012/03/vitis_vinifera.pdf
5. Leach, M.J. (2004) Making sense of the venous leg ulcer debate: a literature review. Journal of Wound Care; 13: 4, 52-56.
6. Wollina U1, Abdel-Naser MB, Mani R. A review of the microcirculation in skin in patients with chronic venous insufficiency: the problem and the evidence available for therapeutic options. Int J Low Extrem Wounds. 2006 Sep;5(3):169-80.
7. Vitis Vinifera L. – wine grape. USDA Plants Database. Disponible en ligne sur : http://plants.usda.gov/core/profile?symbol=VIVI5
8. Vigne Rouge. Passeport Santé. Disponible en ligne sur http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vigne_rouge_ps
9. Thebaut JF, Thebaut P, Vin F. Study of Endotelon W in functional manifestations of peripheral venous insufficiency [translated from French]. Gaz Med. 1985;92:96-100. Étude mentionnée et résumée dans : Natural Standard (Ed). Foods, Herbs & Supplements – Grape seed (Vitis vinifera, Vitis coignetiae), Nature Medicine Quality Standard. [Consulté le 6 mai 2011]. www. naturalstandard.com.